BELLEVUE 23/11/2019

Avant intervention
Utilisation de la débroussailleuse pour les parties les plus envahies
Bénévoles en action. Le cheval dans l’enclos est celui du bucheron qui travaille dans la partie boisée du coteau, pour abattre des résineux afin de poursuivre et d’étendre la restauration de la zone de pelouse calcicole, selon le cahier des charges du CENP.
La jument profite du débroussaillage
Certaines espèces emblématiques voire rares des pelouses calcicoles sont encore visibles, comme le Fumana couché et la Germandrée des montagnes : explication de Damien TOP
Explications de Damien TOP chargé de mission et gestionnaire du CENP, sur la restauration de la pelouse calcicole dans la partie boisée, à 200 m environ plus au Nord.
Fin du chantier : mission accomplie, merci au CENP pour son organisation, et le pic-nic bien agréable qui a permis un échange de savoirs.
Ce contenu a été publié dans ENTRETIEN. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire